COVID-19: mesures sanitaires, vaccination et informations générales

À l’attention du public :

En respect de sa mission de protection du public, l’Ordre des chiropraticiens du Québec supporte les initiatives gouvernementales en matière de santé publique. Les recommandations et directives de la santé publique ont constamment été relayées aux membres de l’Ordre afin d’assurer la sécurité des patients qui reçoivent des soins chiropratiques.

Depuis le début de la pandémie, l’Ordre des chiropraticiens du Québec a été très proactif dans la publication de documents et de guides sanitaires à l’attention de ses membres. Les membres de l’Ordre doivent, dans le respect de leurs obligations professionnelles, suivre les mesures émises par les autorités compétentes en la matière. Les directives et recommandations applicables aux chiropraticiens sont les suivantes : 

Le port du couvre-visage/masque demeura obligatoire pour les patients/clients et les visiteurs, seulement pour les lieux suivants : 

  • Centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés (excluant les hôpitaux psychiatriques)  
  • CHSLD (publics et privés) 
  • CLSC 
  • Cliniques médicales (ou cabinets) avec médecins, infirmières ou infirmières-auxiliaires 
  • Exclusion : lieux où sont offerts exclusivement des services de santé mentale 
  • Transports collectifs 

Il ne sera donc plus obligatoire de porter un masque pour les chiropraticiens, les employés et les patients des cliniques chiropratiques, dès le 14 mai 2022. 
 
Nous tenons cependant à vous sensibiliser quant à l’importance du respect du choix des patients de continuer à porter un masque et/ou souhaitant que le chiropraticien traitant en porte également un, considérant que les traitements se font à moins de 2 mètres. 

Par respect pour les bonnes pratiques en matière de consentement libre et éclairé, l’Ordre des chiropraticiens du Québec a émis un avis à l’attention de ses membres selon lequel il est recommandé de dévoiler leur statut vaccinal à leurs patients qui s’en informent. Bien que cela ne puisse être légalement exigé des membres – les informations médicales étant confidentielles – l’Ordre évalue que, dans un souci de maintenir le lien de confiance entre les patients et les chiropraticiens, il est préférable de divulguer son statut vaccinal.

Finalement, l’Ordre des chiropraticiens du Québec rappelle que la vaccination ne relève pas du champ d’exercice des chiropraticiens. Dans l’éventualité où un patient souhaite obtenir davantage d’informations sur la vaccination, les chiropraticiens doivent orienter leurs patients vers des professionnels de la santé habilités en la matière et/ou vers des sources officielles. Plusieurs rappels ont été émis aux membres à ce sujet.

L’Ordre des chiropraticiens du Québec souhaite rappeler qu’il exprime toute sa confiance envers la Santé publique et le gouvernement dans la mise en place de mesures jugées nécessaires pour limiter la propagation du virus, telles que le port du masque et la vaccination, et qu’il agit et agira en respect des recommandations gouvernementales.

Si vous jugez qu’un de nos membres ne prend pas les mesures nécessaires recommandées par l’Ordre ou qu’il transmet des informations erronées dépassant les limites de son champ d’exercice, nous vous invitons à communiquer avec nous au info@ordredeschiropraticiens.qc.ca.

 

 

Implication d’anciens membres de l’Ordre dans la campagne de vaccination

Les anciens membres de l’Ordre qui souhaitent contribuer à la campagne de vaccination peuvent maintenant le faire.

Vous trouverez les informations dont vous aurez besoin dans ce document informatif.

Pour obtenir davantage d’informations :

Qui peut faire quoi et à quelles conditions? Tableau récapitulatif des rôles et responsabilités de chaque professionnel

Campagne de vaccination contre la COVID-19