Modules d’information sur la chiropratique (MIC)

UNE LOI, DES STRATÉGIES… ET DES ACTIONS !

Pendant très longtemps, de nombreux chiropraticiens ont fait des démarches répétées pour obtenir une Loi québécoise établissant les conditions requises pour exercer la chiropratique. Finalement, c’est en 1974 que la Loi sur la chiropratique (L.Q. 1973, ch. 56) de l’Assemblée nationale du Québec est entrée en vigueur.

La profession de chiropraticien est reconnue par l’Office des professions du Québec; c’est pourquoi elle relève d’un ordre professionnel, dont la principale mission consiste à assurer la protection du public.

La Loi sur la chiropratique établit les règles concernant l’exercice de la chiropratique au Québec, en décrit l’exercice et en précise les conditions. Elle institue aussi la création de l’Ordre des chiropraticiens du Québec.

Dans l’intérêt de la société, l’Ordre, régi par le Code des professions, édicte des normes de qualification et voit au contrôle de l’acte professionnel. Tout chiropraticien exerçant légalement au Québec est obligatoirement membre de l’Ordre des chiropraticiens du Québec.

Une équipe représentative

Les orientations de l’Ordre des chiropraticiens du Québec sont données par un Conseil d’administration qui compte 19 membres, soit :

  • un président qui est élu au suffrage universel parmi les membres de l’Ordre;
  • quinze chiropraticiens et chiropraticiennes qui sont élus par leurs pairs dan les différentes régions du Québec;
  • trois administrateurs nommés par l’Office des professions du Québec pour représenter le public.

Pour sa part, le Comité exécutif assure la gestion. Il est formé de cinq membres, soit : le président, deux vice-présidents, le secrétaire-trésorier et un administrateur nommé. Des comités statutaires (permanents et requis par le Code des professions) et ad-hoc (pour remplir des mandats précis) contribuent au fonctionnement de l’Ordre.

C’est en collégialité que les administrateurs de l’Ordre des chiropraticiens du Québec travaillent à faire mieux connaître, comprendre et rayonner la chiropratique. Pour ce faire, ils s’appuient sur un Plan stratégique, duquel découlent une série d’actions !