Devenir chiropraticien

La formation

Pour exercer la chiropratique au Québec, tous les chiropraticiennes et les chiropraticiens doivent avoir complété avec succès leurs études de doctorat de premier cycle dans une institution d’enseignement accréditée par la Fédération chiropratique canadienne des organismes de réglementation professionnelle et d'agrément des programmes d'enseignement (CFCREAB), telle que l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Suite à l’obtention du diplôme de doctorat en chiropratique, il est également nécessaire de compléter les examens nationaux du Conseil canadien des examens chiropratiques, ainsi qu’un examen sur la législation et la déontologie de l’Ordre des chiropraticiens du Québec.

Les exigences de la formation des docteurs en chiropratique sont standardisées de façon internationale. À l’UQTR, le programme est d’une durée de 5 ans et comprend 4969 heures de cours.

Les cours sont répartis dans diverses matières dont les suivantes :

  • Sciences fondamentales (anatomie, neuroanatomie, physiologie, biochimie, embryologie, microbiologie, immunologie, pathologie, neurophysiologie, pharmacologie, épidémiologie, méthodes de recherche);
  • Sciences cliniques (diagnostic différentiel, diagnostic, radiologie, nutrition, orthopédie, neurologie, biomécanique, pathomécanique, physiologie de l’exercice, réadaptation;
  • Sciences chiropratiques (techniques chiropratiques, pratique professionnelle, éthique et droit professionnel, concepts chiropratiques, intervention chiropratique, soins aux enfants, femmes enceintes et aînés, stages et internat);
  • Disciplines complémentaires (ergonomie, prescription d’exercices, psychologie, administration d’une clinique, etc.).

Des stages d’observation et d’intervention débutent dès la première année. Ceci est suivi d’un internat clinique d’une durée de 18 mois, sous la supervision directe de chiropraticiens expérimentés.

 

Critères d’obtention d’un permis d’exercice de la chiropratique

 

Études avancées

Après avoir obtenu leur diplôme de doctorat en chiropratique, les chiropraticiens peuvent poursuivre leurs études dans différents domaines.

Un nombre grandissant de chiropraticiens poursuivent des études de deuxième (maîtrise, M.Sc.) ou troisième cycle (doctorat, Ph.D.) universitaire afin de participer à l’essor de la recherche en chiropratique. Leurs recherches dans différents domaines (biomécanique, sciences de l’activité physique, neurophysiologie, ergonomie, recherche clinique, élaboration de guides de pratique clinique, épidémiologie, etc.) contribuent au développement de la science chiropratique.

Il existe des études de spécialité (avec résidence) dans le domaine chiropratique. La Fédération chiropratique canadienne des organismes de réglementation professionnelle et d'agrément des programmes d'enseignement (CFCREAB) reconnait actuellement cinq programmes de spécialité en chiropratique : la radiologie, la chiropratique sportive, les sciences cliniques chiropratiques, l’orthopédie chiropratique, et la réadaptation physique et santé au travail.

Finalement, de multiples formations sont offertes aux chiropraticiens dans divers champs d’intérêt pour continuer à acquérir des connaissances (soins pédiatriques, soins aux femmes enceintes, techniques chiropratiques, réadaptation physique, santé des travailleurs, chiropratique sportive, radiologie, etc.).

Les chiropraticiens doivent également effectuer des activités de formation continue sur une base annuelle.