Comment se déroule une première visite ?

Première visite

Le chiropraticien est un professionnel de premier contact, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin d’être référé par votre médecin ou un autre professionnel pour avoir une consultation.

Chez un chiropraticien, la première consultation ne se fait pas en quelques minutes! Afin de pouvoir vous aider à améliorer votre condition, le chiropraticien doit d’abord vous rendre un diagnostic chiropratique. Pour ce faire, il effectuera d’abord une entrevue clinique, soit une description des raisons qui vous ont poussé à le consulter, ainsi qu’une étude de la condition de votre santé actuelle et passée : chirurgies, maladies, évènements, grossesses, médicaments, accidents, antécédents familiaux de santé, etc.

À l’aide de vos réponses, le chiropraticien aura une meilleure idée des examens nécessaires. La plupart des examens se feront dès la première consultation, mais certains tests ou examens complémentaires, qui s’avéreraient pertinents dans votre cas, pourraient être effectués ultérieurement. Si vous avez subi des examens récemment (radiographies, consultation médicale ou autre), ces résultats seront aussi utiles pour mieux comprendre votre état de santé.

Le chiropraticien fera un examen chiropratique minutieux afin de comprendre la nature du problème de santé que vous présentez, ou afin de faire un bilan de votre santé neuro-musculo-squelettique. L’examen comprendra typiquement une évaluation de votre  posture, des mouvements des articulations, une évaluation orthopédique et neurologique, ainsi que la recherche subluxations vertébrales et articulaires (problèmes de mobilité ou d’alignement articulaire). La détection de ces subluxations vertébrales se fait généralement par une palpation manuelle de chacune des vertèbres de votre colonne vertébrale sur une table chiropratique. Vous devez vous sentir à l’aise avec ce contact physique et, surtout, informer le chiropraticien de votre malaise le cas échéant. L’important est d’établir une relation de confiance dès le départ.

Il peut arriver que le chiropraticien décide de prendre des radiographies de votre colonne vertébrale ou de toute autre articulation afin de l’aider dans sa démarche clinique. Avant la prise de radiographies, le chiropraticien vous expliquera le déroulement et répondra à toutes vos questions.

Visites suivantes

Une fois l’analyse de tous les résultats d’examens effectuée, le chiropraticien vous rendra son diagnostic chiropratique. Selon votre condition, il vous indiquera si des soins chiropratiques seront utiles ou s’il serait préférable de vous référer à un autre professionnel de la santé. Si la chiropratique peut vous aider, il vous recommandera un programme de soins chiropratiques spécifiquement lié à votre condition et à vos objectifs de bien-être. Il prendra le temps de vous faire découvrir l’approche chiropratique pour mieux vous informer sur comment elle agit et comment elle peut vous aider.

Prenez le temps de discuter avec votre chiropraticien de ce programme de soins afin de bien comprendre toute son importance. N’hésitez jamais à poser toutes les questions que vous jugez nécessaires, que ce soit pour clarifier le diagnostic, les procédures ou techniques utilisées, ou encore pour comprendre l’évolution de votre état de santé.

En tout temps, vous pouvez obtenir une copie de votre dossier. Votre chiropraticien est votre allié dans la prise en charge de votre santé. Il importe donc de bien suivre ses conseils et recommandations afin de recouvrer plus rapidement la santé ou de la maintenir à un niveau optimal.

Qu’est-ce qu’un ajustement chiropratique?

L’ajustement chiropratique est une procédure thérapeutique (manipulation articulaire) dont la force, la direction, l’amplitude et la vélocité sont contrôlées. L’ajustement chiropratique, dont le but premier est de restaurer et d’optimiser la mobilité et/ou l’alignement d’une articulation, peut être pratiqué aussi bien sur les articulations de la colonne vertébrale que sur les autres articulations du corps humain. Cette procédure vise également à influencer la physiologie articulaire et la neurophysiologie. Le chiropraticien est le professionnel de la santé qui détient la formation la plus élaborée et la plus complète dans ce domaine.

Appareils

Afin de bien évaluer votre condition de santé, le chiropraticien dispose de différents appareils ou instruments. Vous avez probablement déjà vu certains de ces instruments, tels qu’un sphygmomanomètre pour mesurer votre pression artérielle ou encore, un marteau-réflexe pour évaluer vos réflexes ostéo-tendineux.

Le choix des instruments utilisés dépend de votre condition de santé et des fonctions que le chiropraticien juge importantes d’évaluer. Avant d’effectuer un test à l’aide d’un instrument, le chiropraticien vous expliquera ce qu’il s’apprête à faire, pour ainsi éviter toute surprise de votre part.

L’utilisation d’appareils ou d’instruments peut se faire quelle que soit la nature de l’examen physique (orthopédique, neurologique et chiropratique). Le chiropraticien est également formé pour la prise et l’analyse des radiographies.

Par exemple, après un examen physique, il peut arriver que le chiropraticien décide de prendre des radiographies de votre colonne vertébrale ou de toute autre articulation. Avant la prise de radiographies, le chiropraticien vous expliquera le déroulement et répondra à toutes vos questions.

Certains instruments peuvent aussi être utilisés pour une partie ou la totalité des traitements chiropratiques. Le choix de la technique d’ajustement dépend de la préférence du chiropraticien et des besoins du patient.

N’hésitez pas à lui poser des questions sur les appareils ou instruments utilisés, il se fera un plaisir de vous répondre.