Comment choisir son chiropraticien

Tous les chiropraticiens doivent être membres de l’Ordre des chiropraticiens du Québec. Ils sont donc tenus, peu importe l’approche ou la technique utilisée, de respecter les normes de pratique de leur profession.

Tous les chiropraticiens reçoivent une formation universitaire équivalente et assujettie à des normes internationales d’enseignement, incluant l’apprentissage de plusieurs techniques chiropratiques. Par la suite, au cours de leur carrière professionnelle, les chiropraticiens peuvent privilégier l’utilisation de certaines techniques ou approches chiropratiques.

Par exemple, certains chiropraticiens développent un intérêt pour les soins chiropratiques adaptés à des clientèles particulières : les sportifs, les femmes enceintes ou encore les enfants. D’autres se perfectionnent plutôt dans des approches complémentaires telles que la nutrition, l’exercice physique, l’ergonomie et la santé des travailleurs. La grande majorité des docteurs en chiropratique ont une pratique « générale » et voient des gens de tous les âges et de tous les milieux.

Lors de votre première visite, il importe de vous informer auprès de votre chiropraticien sur les techniques et les approches qu’il utilise afin que celles-ci répondent à vos besoins. Il est de la responsabilité du chiropraticien de déterminer si ses soins sont indiqués pour votre condition de santé. N’hésitez pas à demander comment une technique ou une approche s’applique dans le cadre de votre traitement.

L’essentiel est de discuter, de poser des questions et de faire part de vos attentes à votre chiropraticien. Ainsi, il se développera une relation de confiance et de coopération pour votre bien.

Trouver un Docteur en chiropratique (DC)